Le projet de Dieu pour la créatrice de mode

geschrieben von OM International

Une styliste de mode introvertie est appelée à parcourir la moitié du globe pour mettre à profit ses compétences professionnelles. Les voies de Dieu sont vraiment impénétrables.

Voyage vers Jésus

Raquel, originaire de Veracruz, au Mexique, a grandi dans un foyer chrétien où elle entendait constamment parler de Jésus. Très tôt dans sa vie, Raquel a compris qu'elle devait accepter Jésus personnellement. Mais elle s'y est opposée jusqu'au jour où des membres de son église sont venus chez ses parents pour regarder un film chrétien. Raquel et sa sœur aînée n'ont pas été autorisées à y assister, mais elles ont regardé le film en cachette depuis la cage d'escalier. Raquel, six ans, a été tellement convaincue par le film qu'elle a prié Jésus ce soir-là.

Voyage dans le design de mode

Raquel a toujours aimé dessiner. Déjà à l'école, ses camarades de classe lui demandaient de dessiner des vêtements. Malheureusement, ses parents ont dit à Raquel et à sa sœur qu'ils ne pouvaient pas se permettre que Raquel étudie le design de mode à l'université et que sa sœur veuille en même temps devenir cuisinière. L'une d'entre elles devait opter pour une formation plus abordable. La sœur de Raquel a décidé avec sacrifice de changer de métier et a permis à Raquel de poursuivre son rêve.

Raquel a étudié le design de mode pendant quatre ans à l'université et a effectué un stage chez un créateur de mode à succès. Pendant des années, elle a travaillé à domicile, créant et cousant des vêtements. Cependant, le plan de Dieu prévoyait que Raquel n'utiliserait pas ses compétences uniquement dans son pays.

Voyage dans la mission

Raquel ne s'intéressait pas personnellement au travail missionnaire traditionnel, même si elle avait entendu les récits de sa mère sur les missions courtes. De plus, son frère est parti en mission à plein temps dans les montagnes du Mexique. Après avoir parlé avec un prophète qui disait que Raquel consacrerait toute sa vie à parler de l'amour de Dieu, l'idée est restée dans sa tête. Un an plus tard, en 2018, le navire OM Logos Hope était à Veracruz, mais Raquel ne voulait pas y participer. Finalement, Raquel s'est laissée convaincre et a aidé à traduire pour les collaborateurs du bateau. Ce faisant, elle est tombée sur une brochure du Logos Hope qui parlait de différentes régions, dont les Balkans. Cela l'a marquée. Sa mère a prié avec elle, même si elle ne savait pas que Raquel pensait aux Balkans. Un jour, la mère de Raquel est venue avec la même brochure et lui a dit : "As-tu déjà pensé aux Balkans ?" C'était la confirmation !

Au même moment, Raquel a lu une brochure intitulée "Ils sont comme toi" et a réalisé qu'on avait besoin de personnes douées pour les arts - capables d'enseigner la couture, le dessin ou de jouer d'un instrument. Raquel ne savait pas que ses talents pouvaient être utilisés de cette manière pour partager l'amour de Dieu, car elle pensait que les professionnels de la santé étaient plus demandés. "Quand j'ai réalisé que mes compétences pouvaient être utilisées dans le champ missionnaire, j'étais vraiment contente", a-t-elle dit. "Je peux aider le royaume de Dieu grâce à ma profession. Je ne pensais pas que c'était possible...".

Lorsque Raquel a eu un entretien avec OM Albanie en 2019, la responsable de l'implantation et du développement d'églises, a parlé d'un projet de couture parmi les femmes albanaises. Cela a frappé Raquel comme un coup de foudre. Elle a senti que Dieu lui disait : "C'est là que tu dois aller. C'est en Albanie que je t'appelle". Bien que la pandémie de Corona ait contrecarré ses plans, Raquel est arrivée en Albanie en mars 2021.

Le voyage actuel

Raquel apprend encore l'albanais, mais peut déjà l'utiliser lorsqu'elle enseigne aux enfants, passe du temps avec des jeunes dans un village et explique des choses aux dames dans un cours de couture. Elle aime les gens sympathiques d'Albanie. Elle constate toutefois qu'"il y a beaucoup de confusion sur qui est Jésus ... et sur son amour". Beaucoup d'Albanais se réfèrent à la religion familiale qui leur a été transmise sans réelle compréhension et certains s'accrochent à des superstitions.

Dans le projet de couture, Raquel peut utiliser sa formation en design pour apprendre aux femmes quel type de tissu et quels motifs doivent être utilisés pour les différents vêtements et quels styles de vêtements conviennent le mieux à chaque morphologie. Sa passion réside également dans le fait qu'elle souhaite montrer aux femmes l'amour de Jésus, ce qui est important dans ce ministère holistique.

Raquel et d'autres chrétiens vont délibérément dans les villages, car les femmes y ont moins d'opportunités. La pauvreté physique est une réalité pour de nombreuses familles. De nombreuses femmes des villages ne sont pas conscientes de leurs propres capacités. Apprendre à coudre aide les femmes à acquérir une compétence qui leur permet de gagner de l'argent pour leur famille ou d'en économiser. Plusieurs femmes qui ont suivi le cours travaillent aujourd'hui dans des usines qui privilégient les travailleurs ayant des compétences en couture. D'autres sont devenues des couturières indépendantes. Les cours comprennent également des études bibliques, au cours desquelles de nombreuses femmes ont pris la décision de suivre Jésus ; certaines viennent désormais régulièrement à l'église, d'autres ont vu des changements dans leur famille.

Le groupe actuel de cours de couture a été le premier à demander une étude biblique deux fois par semaine au lieu d'une seule. Récemment, Raquel a raconté son histoire aux femmes. Elles se sont demandé : "Comment est-ce possible ?" Elles étaient étonnées qu'un petit enfant puisse comprendre qu'il est pécheur et qu'il a besoin d'être pardonné. Les femmes ont compris qu'elles aussi devaient prier pour les membres de leur famille.

Maintenant qu'elle a vécu un an en Albanie et qu'elle est plus impliquée dans le ministère, les passions de Raquel sont restées les mêmes - aider les femmes à concevoir et à coudre et leur transmettre l'amour du Christ.  Elle veut continuer à raconter son histoire aux autres et dit : "Je veux être utilisée par Dieu - pas comme je pense que ce serait mieux, mais comme il le veut !"

Geschichten aus der Region

Gottes Entwurf für die Modedesignerin

Eine introvertierte Modedesignerin ist berufen, um den halben Globus zu reisen, damit sie ihre beruflichen Fähigkeiten einsetzt. Gottes Wege sind wirklich unergründlich.

Weiterlesen