J'avais du mal à le croire : La prière faisait désormais officiellement partie de mon travail ! C'était l'une des plus grandes différences avec mon précédent emploi dans le monde du travail séculier. Deux semaines auparavant, j'avais discuté avec le directeur de « Espoir pour Zurich » (Hoffnung für Zürich) des possibilités d'y travailler à l'avenir. Et voilà que j'accueillais et servais déjà les invités sur la terrasse de COFFEE&DEEDS. J'étais ravi de voir comment Dieu m'avait conduit à cet endroit parfait et j'ai absorbé toutes les impressions de mon nouveau travail comme une éponge.

COFFEE&DEEDS est un don de l'église réformée de Zurich Hirzenbach. Le café vise à contribuer à l'enrichissement du quartier et à promouvoir la communauté. L'équipe de « Espoir pour Zurich » y a travaillé.

J'ai adoré rencontrer les différents invités autour d'un excellent cappuccino et partager un morceau de vie avec eux. J'ai particulièrement apprécié de parler de Dieu avec les invités. Les différentes images de Dieu et des opinions des personnes me mettaient sans cesse au défi et il n'était souvent pas facile de trouver des réponses appropriées. Cependant, les invités ont beaucoup apprécié une oreille ouverte et un intérêt sérieux pour leur vie, ce que j'ai été heureux de leur offrir.

J'ai souvent expérimenté comment Dieu m'a aidé à savoir si je devais simplement écouter ou chercher les mots appropriés. Servir les nombreux invités pendant mon service du mercredi matin ne m'a pas empêché, ainsi que notre équipe bien coordonnée, de rencontrer les invités en paroles et en actes. Dieu nous a souvent conduits entre les piles de vaisselle, juste au bon moment, vers les personnes qui avaient besoin d'une attention particulière. Tout au long de mon séjour à Hirzenbach, COFFEE&DEEDS a été un endroit spécial où j'ai fait l'expérience de la guidance de Dieu.

Trouver ma voie

Après une année avec « Espoir pour Zurich », j'ai pu accompagner deux participants à notre programme de formation de disciples dans la formation, la sensibilisation et le mentorat personnel. Cette tâche m'a procuré beaucoup de joie et j'ai beaucoup apprécié ce temps.

Dans le même temps, divers signes indiquaient que le programme de formation de disciples ne pouvait plus continuer comme avant. Nous en avons parlé au sein de l'équipe et avons élaboré des possibilités de changement. Après le départ des deux participants, j'ai dû décider comment et où je voulais continuer. Ici aussi, j'ai fait l'expérience de la façon dont Dieu m'a guidé à travers tous les doutes et les incertitudes et m'a donné la conviction de rester à Hirzenbach.

Rétrospectivement, la période de restructuration a été un processus important dans mon développement personnel. Ici, j'ai appris à me forger ma propre opinion, à la justifier et à avancer de manière indépendante. Ce processus a duré jusqu'à il y a un an, lorsque nous avons définitivement mis fin à « Espoir pour Zurich ».

Toujours au bon endroit ?

Je me suis souvent demandé si j'étais vraiment toujours au bon endroit. Aujourd'hui, je peux dire : "Oui, je l'étais !" Cela s'est confirmé surtout l'année dernière, lorsque j'ai travaillé de plus en plus indépendamment dans les différents projets de l'Église réformée de Zurich Hirzenbach. Que ce soit dans le cadre de COFFEE&DEEDS, du camp de confirmation, de la fabrication de bougies ou de la Villa YoYo Hirzenbach, la guidance de Dieu a été omniprésente. Surtout lors des adieux, tous les trésors acquis sont sortis et m'ont montré à quel point ces quatre dernières années étaient précieuses. C'est un grand privilège pour moi d'avoir pu rejoindre l'équipe de « Espoir pour Zurich » à cette époque.

Au fil des ans, j'ai fait l'expérience de la façon dont j'ai été initialement conduit par la main des autres et, progressivement, j'ai été capable de conduire moi-même les autres par la main. Dieu était à l'œuvre partout et m'a toujours pris par la main pour que je puisse toujours garder mes repères.

 

Laisser Dieu diriger

En plus de mes études de théologie à l'ISTL de Zurich, j'ai maintenant terminé mes activités à Zurich Hirzenbach. Mon séjour à OM n'était cependant pas tout à fait terminé, puisque je me suis rendue en Roumanie pour un stage à l'étranger dans le cadre de mes études. Outre le roumain, j'ai appris pendant ces mois à vivre dans la dépendance de Dieu et à prendre chaque jour comme il vient. La direction de Dieu était toujours présente et c'est lui qui pouvait m'utiliser pour son peuple en Roumanie sans que je doive faire grand-chose. La façon dont il m'utilisait était différente de ce que j'avais imaginé, mais je pouvais toujours m'accrocher à sa main. C'est Dieu qui m'a toujours équipé et préparé à l'avance pour l'étape suivante. C'est Lui qui m'a amené en Roumanie et, il y a quatre ans, à Hirzenbach, et qui a fait naître toutes ces belles et précieuses choses !

De la part d'un ancien employé d'OM Suisse

Stories from the Region

30 jours de prière

Prier pour le monde musulman pendant le Ramadan du 13 avril au 12 mai 2021.

Ces dernières années, Jésus a rencontré de nombreux musulmans !

Lire a suite

Conférence pour les églises interculturelles

Deux occasions différentes avec l'invité spécial Yassir Eric

Night of Hope: une soirée pour vous et vos amis

Lire a suite

Des vies sauvées au dernier moment

Rukmini a 31 ans. Elle vient d'un petit village de l'État indien de Telangana, mais vit maintenant avec son mari Deva et leur fille de 10 ans Lakshmi dans un bidonville de la grande ville de Secunderabad. Deva travaillait dans un restaurant et Rukmini comme employée de maison.

Lire a suite