Des vies sauvées au dernier moment

written by OM Suisse

Rukmini a 31 ans. Elle vient d'un petit village de l'État indien de Telangana, mais vit maintenant avec son mari Deva et leur fille de 10 ans Lakshmi dans un bidonville de la grande ville de Secunderabad. Deva travaillait dans un restaurant et Rukmini comme employée de maison. En raison du confinement dû à la COVID-19, tous deux ont perdu leur emploi. Comme ils étaient des travailleurs indépendants, ils n'ont pas reçu de permis de la part des autorités locales qui leur aurait donné la possibilité de recevoir des aliments subventionnés par l'État. Pour acheter de la nourriture, ils empruntaient de l'argent à leurs parents.

Comme Rukmini souffre de diabète, elle a besoin d'insuline. Elle avait auparavant pu l'obtenir à l'hôpital universitaire. Lorsque sa ration mensuelle a pris fin, elle est allée à l'hôpital universitaire, comme d'habitude, mais elle y a été refusée. Dans deux autres cliniques publiques, personne ne voulait s'occuper de son cas. Les hôpitaux étaient entièrement occupés et tout était orienté vers la COVID-19. Rukmini a essayé d'acheter de l'insuline dans une pharmacie, mais c’était trop cher. De plus, elle avait déjà contracté des dettes pour acheter de la nourriture. Comme elle ne savait pas comment se procurer de l'insuline, au bout de quelques jours, son cœur battait la chamade. Elle a désespérément cherché de l'aide dans divers hôpitaux mais a été à nouveau refoulée partout. Mais dans un autre hôpital, un patient lui a conseillé d'aller à la clinique du « Good Shepherd » (l'organisation partenaire d’OM en Inde). Là, Rukmini a été accueillie amicalement. Immédiatement, son taux de sucre dans le sang et ses urines ont été testés. Ceux-ci ont montré des valeurs alarmantes. Rukmini était sur le point de tomber dans le coma. Si elle n'avait pas reçu d'insuline et de liquide immédiatement, elle serait morte dans les jours qui ont suivi.

Rukmini avait du mal à croire qu'il y avait ici des gens qui s'occupaient d'elle, en tant que femme Dalit (Intouchables), et en plus sans exiger de paiement. À la clinique « Good Shepherd», elle a également remarqué qu'il y avait une offre d'être inclu dans un programme de distribution de nourriture. Elle s'est donc inscrite pour cela.

Rukmini remercie de tout cœur tous ceux qui rendent possible le travail de « Good Shepherd » par leur don. Vous lui avez sauvé la vie !

Stories from the Region

Conférence pour les églises interculturelles

Deux occasions différentes avec l'invité spécial Yassir Eric

Night of Hope: une soirée pour vous et vos amis

Lire a suite

50 ans de fidélité

Ce mois-ci marque le 50e anniversaire de l'acquisition de notre premier navire OM - le Logos !

Lire a suite
Anciens et nouveaux directeurs d'OM Suisse

Bilan de la fête d'OM 2020

Vous trouverez ici les deux vidéos :
le passage de témoin de Markus Flückiger à Clemens Böhme qui a eu lieu le 29 août dernier ainsi que les dernières nouvelles inspirantes d'OM dans le monde.

Lire a suite