Approvisionnement et prières exaucées

écrit par Abigail Taylor

Peu après que les premières bombes soient tombées en Ukraine, des centaines de milliers de personnes ont fui leur pays et ont cherché refuge dans les pays voisins. De nombreux disciples de Jésus dans les pays voisins ont accueilli des Ukrainiens dans leurs maisons et ont offert leur aide. Les équipes d'OM en Roumanie et en Pologne continuent de travailler avec les églises locales pour offrir un abri, des biens de première nécessité et la paix aux personnes traumatisées par le conflit avec la Russie.

Beaucoup de ceux qui ont quitté l'Ukraine se sont rendus au-delà des pays voisins immédiats, notamment en République tchèque. Martina, une enseignante de 26 ans qui prépare un master en pédagogie, aide les Ukrainiens de sa ville en collaboration avec son église. Au cours des derniers mois, elle s'est associée à OM pour enseigner l'anglais et le tchèque aux nouveaux arrivants ukrainiens et les aider à s'adapter à la culture tchèque.

La plupart des personnes dans les classes de Martina étaient des mères et des enfants, car les hommes en bonne santé de plus de dix-huit ans n'étaient pas autorisés à quitter l'Ukraine. Martina a certes vu beaucoup de familles sans père et de jeunes filles sans leurs frères aînés, mais elle a aussi vu comment le Seigneur pourvoit. Il l'a fait en offrant des emplois à ceux qui avaient besoin de travailler, en réunissant des familles, en faisant des dons de nourriture et en fournissant des abris.

Ces derniers mois, pendant les vacances scolaires tchèques, Martina a organisé des camps d'été pour les enfants ukrainiens en collaboration avec son école. Martina est heureuse de pouvoir offrir aux enfants la possibilité d'être des enfants grâce à ses dons, mais elle dit aussi : "Je n'ai aucune idée de ce qu'ils ont vu et je n'ai aucune idée si leurs familles sont complètes". Elle sait que la plupart des enfants ont fui leur maison avec leur mère à cause des bombardements, mais elle ne connaît pas l'ampleur de ce qu'ils ont vécu. Martina et beaucoup d'autres s'efforcent d'instruire les enfants et de prendre soin d'eux, en leur montrant de la gentillesse, de la patience et de l'amour.

L'église de Martina a également organisé des camps pour accueillir les Ukrainiens dans la communauté tchèque. Des membres de son église ont invité nombre d'entre eux chez eux et leur ont fourni le strict nécessaire pendant des mois. Certains réfugiés souhaitent certes retourner en Ukraine, mais ils ne savent pas quand ils pourront le faire en toute sécurité.

Prier pour la persévérance

Le conflit avec la Russie a entraîné des pertes, des deuils et des tragédies dans la vie de nombreuses personnes, mais Dieu continue de montrer sa fidélité. Alors que la plupart des familles arrivées en République tchèque ont dû laisser derrière elles leurs pères et leurs frères, Dieu a récemment réuni une famille. En raison d'une maladie, le père n'a pas pu se battre, mais il a eu la possibilité de revoir sa femme et ses deux petites filles. Dieu pourvoit et répond aux prières - même en période de troubles.

Martina demande la prière et explique que si les gens de son église et de sa ville sont "bons pour aider pendant une courte période, ils ne peuvent pas dépenser de l'argent éternellement ou vivre avec quelqu'un dans leur maison pour toujours. Il est facile de faire un début, de trouver de l'argent, de donner et de prier, mais à long terme, c'est plus difficile".

Veuillez prier pour la sagesse et la persévérance de l'Église tchèque au service des Ukrainiens qui vivent en son sein. Priez pour que Dieu leur assure qu'il ne les abandonnera pas, quelles que soient les épreuves qu'ils traversent, et que tous ressentent son amour en cette période.