Hongrie

C'était une entreprise audacieuse, en tant qu'utilisateur de fauteuil roulant atteint d'une maladie musculaire, de participer à une courte mission avec notre groupe de jeunes, en plus dans un pays étranger où le niveau de vie n'est pas comparable à celui de la Suisse. Mais avec Dieu et de bons amis, rien n'est impossible !

Un groupe de jeunes a décidé de travailler en groupe avec OM. La particularité de ce groupe : deux personnes en fauteuil roulant font partie de leur communauté ! L'un des deux frères raconte comment il a fait l'expérience de l'action d'OM Suisse en Hongrie. 

Gruppeneinsatz Ungarn

"Mon frère et moi avons toujours voulu participer à une mission à l'étranger pour servir la population locale. Lorsqu'une occasion s'est présentée dans le cadre de l'AM, les précisions suivantes ont été apportées : Quel pays serait une option ? Quel type d'hébergement conviendrait le mieux ? Quelle devrait être la taille de l'équipe de soutien pour nous ? etc. Nous étions soutenus par Emanuel Frei d'OM Suisse et les employés d'OM en Hongrie.

 Nous étions soutenus par Emanuel Frei d'OM Suisse et les employés d'OM en Hongrie.

Des perspectives impressionnantes
"En arrivant en Hongrie, après une première nuit dans un bungalow glacial, nous avons vécu un service chaleureux dans la congrégation baptiste locale. A partir de ce moment, ce centre d'église a été notre plaque tournante à partir de laquelle nous avons coordonné et préparé nos activités d'évangélisation et partagé ensuite nos expériences. Ce fut un grand privilège de travailler avec les dirigeants locaux et d'avoir un aperçu de leur travail et de leur vie. Je suis très impressionné par leur persévérance à être fidèle à petite échelle et à attendre de grandes choses. J'ai également trouvé son dévouement envers les habitants de Tata et des environs absolument impressionnant". 

Des applications polyvalentes
"Pendant que certains membres de notre groupe faisaient des travaux pratiques et aidaient à rénover une salle de bain pour une jeune famille dans le besoin, nous sommes allés avec un groupe au centre de Tata et avons invité des gens à l'église ou prié pour eux. Pendant deux jours, nous avons visité une maison pour personnes handicapées mentales. Nous avons joué ensemble, on nous a présenté de nombreux dessins et nous avons organisé ensemble un service religieux avec beaucoup de musique. Cette passion est vraiment contagieuse. Il était également important pour nous que mon frère et moi, en tant que personnes en fauteuil roulant, puissions transmettre espoir et confiance. Parce qu'en Hongrie, il n'est pas évident que les personnes handicapées soient intégrées dans la société. Une fois, nous avons eu l'occasion de raconter notre vie à des jeunes de la région, ce qui a donné lieu à des conversations intéressantes. Bien sûr, une excursion à Budapest était aussi un must. Dans la soirée du même jour, nous avons conduit jusqu'à une colline voisine avec une vue imprenable sur la mer de lumières et nous avons béni la ville. Nous voulons voir comment cette ville est changée par l'amour de Dieu et comment un flot de bénédictions coule dans tout le pays".

Semaine rentable
"Nous avons vécu une semaine extrêmement excitante, intensive et encourageante. Je voudrais recommander à tout le monde de participer à une courte mission d'OM. Et pourquoi pas avec une personne handicapée ? C'est une victoire ou une défaite. Dans le pire des cas, vous êtes simplement une expérience de vie plus riche. Au moins, j'espère être en mesure de servir encore plus les gens de cette façon. Car Dieu est miséricordieux et bon !